Baptiste Vaes

Baptiste

Cela fera donc bientôt quinze ans que je m’intéresse aux chants traditionnels, plus connu sous l’appellation « chants du monde », et me dédie à leur transmission, nourrie du travail sur le son harmonique de Daïnouri Choque.

Les chants du monde répondent à mon besoin vital d’expression et me mettent en lien avec les gens au niveau du cœur de façon assez instantanée. Ce sont ces deux qualités que j’ai beaucoup essayé de partager au sein des chœurs que j’anime.

Aujourd’hui mon travail se tourne également vers l’improvisation libre telle que je l’ai découverte avec Garrett List au Conservatoire de Liège et pratiquée vocalement avec une bande d’amis chanteurs durant plusieurs années de laboratoire. L’improvisation se nourrit de notre expérience musicale, corporelle et auditive passée mais avant tout nous plonge dans l’instant présent. La musique qui se crée au départ de ce que nous ressentons et entendons de nous et des autres à chaque instant est porteuse d’une force et d’une beauté toute particulière.

Conscient du rôle fondamental du rythme dans la musique et curieux d’en approcher les aspects liés à l’évolution personnelle, formé au processus rythmique TaKeTiNa en Australie auprès de Reinhard Flatischler, je propose aujourd’hui mes premiers ateliers en tant qu’enseignant certifié

Baptiste est très actif au sein de l’asbl CHISPA dont nous avons repris ce texte…

Comments are closed.